Frankenstein, un cadavre exquis

Comme au début du cinéma, nous avons mis nos sons sur des images, notre musique sur les 488 portraits muets de Frankenstein, réalisés par l’artiste Jean-Marie Antenen*. A la manière d’un cadavre exquis, chacun des musiciens a donné quelques mesures de sa composition au suivant qui s’en est servi pour commencer la sienne...

Voir la vidéo

Création :
- 25 janvier 2007 - 20h - Théâtre de l’Alhambra
Rejoué :
- du 22 au 25 janvier 2009 - 20h - Théâtre de l’Alhambra

16 juin 1816 l’orage gronde
Genève, à Cologny plus précisément,au milieu des arbres, sur les bords riants du lac Léman, une petite société s’ennuie. Deux poètes, Byron et Shelley, leurs compagnes, Claire et Mary, un médecin Polidori. Sous forme de concours oratoires, on se raconte d’horrifiques histoires, selon la mode du temps. On décide même d’en écrire. Dans la nuit, la jeune Mary - elle n’a pas encore dix-neuf ans - ne peut pas dormir : elle rêve d’un « hideux fantasme d’homme ». Quelques jours plus tard naissent Victor Frankenstein et sa créature, un roman sur la nature des choses et celle du principe de vie.

Cela a commencé comme un jeu
Jean-Marie Antenen, artiste peintre, a sélectionné de manière aléatoire, une phrase par page dans une édition de Frankenstein. Refermé le livre, oubliées les phrases, il a entrepris de peindre une image pour chaque page de texte du livre, soit 244. Le travail de peinture a été soumis à quelques contraintes :
- de sujet : des portraits comportant un dispositif graphique d’encadrement
- de temps : 20 minutes par image
- techniques : format identique de 35x50 cm
Sur les images, conservées dans l’ordre dans lequel elles avaient été peintes, il a appliqué, à la peinture blanche, les phrases dans leur ordre d’apparition dans le roman.
Au terme de l’exercice, il a décidé de recommencer en peignant 244 nouveaux portraits en noir et blanc. Au final 488 portraits.

Et soudain… le Fanfareduloup Orchestra, lui propose ses notes !

Le concert spectaculaire, une exquise rencontre !
Dans la tradition des orchestrations des films muets du début du XXe siècle, le Fanfareduloup Orchestra s’est joint à l’aventure.
Selon la règle du cadavre exquis, chaque musicien du collectif a composé environ 8 minutes de musique et en a donné les 8 dernières mesures au suivant qui les a utilisées pour débuter sa propre partition, et ainsi de suite. Chacun est resté libre de choisir sa tonalité, son tempo, ses silences, son écriture, ses improvisations, ses orchestrations. La longue et riche expérience commune des musiciens de l’orchestre permet à cette suite de trouver sa propre cohérence. C’est également le son propre du collectif, considéré comme matière première qui sert de fil rouge à cette partition à multiples créateurs. Chaque composition donne ainsi l’étincelle de vie à la suivante. Chaque fragment de cette collectivité musicale est à la fois
héritier et créateur de nouveaux gènes. Nouvelles harmonies, accidents, mutations. Qui fait l’oreille ? Qui est le coeur ? Où sont les pieds ? Cela a-t-il un sens ? La morale de cette histoire, s’il n’y en avait qu’une, est que la créature dépasse son créateur et que le destin de cette partition ne peut s’accomplir que dans la rencontre : le son et les images, l’oreille et l’oeil. Et, enfin, le cerveau, point de rencontre où se mêlent notes et couleurs, donnant à la création une nouvelle existence, différente pour chaque auditeur/spectateur…

Programme

Quoi de neuf, Docteur ? Jean-Luc Riesen
Frankie & Mary Ian Gordon.Lennox
Frankenstein aime le rutabaga Yves Massy
Hou Hou Docteur Marco Sierro
Inspire love, cause fear Bill Holden - Mary Shelley, paroles
Frank part I (slow Frank)
Frank part II (medium Frank)
Frank part III (fast Frank)
Christian Graf
Mary fait un rêve Christophe Berthet
Ugly Bernard Trontin
Franken perd son calme François Chevrolet
Prométhée sonore, (sous laudanum…) Yves Cerf
Frank is a mambo bell Raul Esmerode

Le livre-disque de 512 pages (couleur et noir/blanc), reliure cartonnée format de 17 x 24 cm a été édité aux Editions Quiquandquoi.
Prix de CHF 90.-. ISBN 978-2-940360-16-1

Le disque – Rockarchive LC12366 – Labeloup Production 005 est en vente au prix de CHF 25.-. Référence : 7 640103 899816

Musiciens

Jean-Marie Antenen : portraits
Christophe Berthet : clarinette, saxophone soprano
Yves Cerf : saxophone ténor
Maurizio Bionda : saxophone baryton et alto
Marco Sierro : saxophone alto
Ian Gordon-Lennox : trompette, tuba
William Bill Holden : trompette, chant
Yves Massy : trombone
Nicole Aubert : cor
Christian Graf : guitare
Jean-Luc Riesen : guitare basse, contrebasse
Sandro Rossetti : contrebasse
Raul Esmerode ou Philippe Cornaz : vibraphone, percussions
Bernard Trontin : batterie

Conception vidéo : Jean-Marie Antenen, Philippe Clerc, Laurent Valdès
Réalisation vidéo : Laurent Valdès
Régie vidéo : Philippe Clerc
Régie lumière : Frédéric Fellmann
Régie son  : Hans Fuchs

Concert spectaculaire sur une idée de Philippe Clerc

Photos : Dorothée Thébert

^ haut de la page ^

Ecouter en ligne

Playlist