Les Grrrands Interprètes

- L’Alhambra - rue de la Rôtisserie 10 - 1204 Genève

- Créé les 19 et 20 décembre 2019

Les Grands Interprètes sont de retour dans la Cité de Calvin, à peine rentrés d’un épuisante tournée mondiale qui les a amenés du Carnegie Hall au Teatro Colon en passant par le Jazz Festival d’Amman et la Mer Morte. Ils remontent illico sur les planches de l’Alhambra pour vous faire entendre les dernières compositions spécialement concoctées pour l’occasion.

PROGRAMME

Grrrands Improvisations - Olga Trofimova
Cette composition est une satire de l’ego de l’improvisateur, une réflexion sur ce que c’est que jouer ensemble - avec ou contre. La pièce met en lumière de petits groupes de musiciens en alternance et en opposition. Leur défi sera de construire une bâtisse collective dans l’harmonie de la confrontation.

El Asado en Ezeiza - Yves Massy
En hommage à Spike Jones & Raul Esmerode, deux percussionnistes aussi théâtraux qu’admirables.

Prrromenade 1 - Massimo Pinca
Comme il n’y a pas de grrrands interprètes sans grrrand répertoire, et comme il serait trop long de vous jouer ce grrrand répertoire en entier, je propose donc ce soir ces cinq prrromenades contenant du bachhaydnmozartbeethovenshubertwagnerbrahmsravelgershwinrileymonksantanadeeppurplethepolice, avec un clin d’oeil à notre ami Modest.

Gelesenheit - Monika Esmerode
Le mot Gelassenheit signifie sérénité et nous avons tous besoin de sérénité, même les grands interprètes. S’ils ne trouvent pas cette sérénité sur scène, occupés comme ils sont à épater le public, peut-être qu’ils la retrouvent ailleurs, là où ils se sentent vraiment chez eux (at home). En tout cas c’est ce que je leur souhaite.

Les Stones étaient en ville – Lee Maddeford / Bill Holden – paroles JAPY
Un air sans r, un rendez-vous raté, une adoration confirmée, un climax, une entrée à la maison précaire, somnolence, le saxophone baryton, sommeil.

Prrromenade 2 - Massimo Pinca

C’est quand ce que ça s’arrête ? - Aina Rakotobe
Pour cette pièce, l’orchestre a été transformé en logiciel informatique : un séquenceur multipistes. Raúl se connectera au dispositif à l’aide de son contrôleur/baguette et le pilotera en realtime, agissant sur les pistes/musiciens et modifiant à sa guise certains paramètres comme la vélocité ou le canal MIDI. Cette app est en version beta...

Corporel - Vinko Globokar
Ce morceau pour percussionniste ou musicien appartient à un recueil de différentes pièces que l’auteur a désigné par Laboratorium. Tous les gestes sonores et visuelles sont indiqués de façon précises ainsi que la durée de différentes séquences, ce qui donne a cette pièce son caractère particulier et sa place de choix dans le domaine du théâtre musical.

Never Send to Know - Bill Holden – paroles John Done
Deux inspirations pour cette performance collective : Les musiques traditionnelles appenzelloises et le parlement britannique (avec un remerciement particulier à John Bercow).

ENTRACTE

Prrromenade 3 - Massimo Pinca

Stubborn - Raul Esmerode
Je fais référence à des œuvres musicales très connues autant par le rythme que par le mouvement harmonique. L’orchestration tente de donner une fonction spécifique aux différentes sections d’instruments sans chercher à mettre en valeur l’une ou l’autre. Le piano et la percussion jouent un continuo et le tout s’achève d’une manière un peu abrupte, comme dans une impasse.

R - Christophe Berthet
Une rhapsodie en hommage au trémolo, au gargarisme, aux rhododendrons, au grand tétra, à Tartarin de Tarascon, à Greta Thunberg et bien sûr à nôtre grand Raul Esmerode.

Prrromenade 4 - Massimo Pinca

Time and Time Again - Bill Hoden - paroles : William Penn, Seneca, Steve Jobs, Hippocrates, Doménico Cieri Estrada, Arik Fletcher
Trois membres anglophones du projet chantent des textes autour de la notion du temps, avec le soutien précieux de l’orchestre ! Time is like the wind, it lifts the light and leaves the heavy - D.C. Estrada

Zirrrkus Medrrrano - Yves Cerf
In memoriam : Urs Strasser (Herr Direktor) und Clown Pupuce
J’ai travaillé dans un petit cirque, le Medrano, qui tournait en Suisse orientale. J’y étais Monsieur Loyal, musicien et contre-pitre (vous savez, le clown sérieux qui fait tout bien et donne la réplique à l’auguste qui fait les bêtises…). J’ai découvert un monde ou les Grrrands Interprètes qui brillent sur la piste sont aussi ceux qui montent le chapiteau et vont poser les affiches. Un monde où on se la pète pas et où ce qui ruisselle, c’est le talent.

Premières neiges - Ian Gordon-Lennox
Cette composition est née lors d’un séjour à la montagne, avec les premiers flocons de la saison. La (longue) introduction reflète les vastes espaces que l’on trouve dans certaines vallées et les échos qui y résonnent. La suite est construite autour d’un ostinato rythmique. Les grrrand.e.s solistes de notre collectif font le reste.

Prrromenade 5 - Massimo Pinca

Les gros interprètes - Sylvain Fournier (et un bout de Ludwig Van Beethoven) paroles : Monica Esmerode, Lee Maddeford, Sylvain Fournier
Il parait que plus c’est grand, prestigieux, brillant, colossal, grandiose, glorieux, etc., mieux c’est. J’aimerais donc ici modestement présenter de gros interprètes par le truchement d’un joyeux foutoir musical ! Viva !

MUSICIENS

Christophe Berthet : sax soprano & baryton, clarinettes basse et contrebasse t
Yves Cerf : sax soprano & ténor & basse, kena
Aïna Rakotobe : saxophones alto & baryton, flute à bec
Ian Gordon-Lennox : trompette, tuba, cor des alpes
Bill Holden : trompette, percussions, chant
Yves Massy : trombone, tuba
Olga Trofimova : trombone
Monika Esmerode : cor
Lee Maddeford : piano, ukulele, chant
Massimo Pinca : contrebasse, ukulele
Raul Esmerode : vibraphone, marimba, percussions
Sylvain Fournier : batterie, scie musicale, percussions, chant

Photos - Philippe Clerc

^ haut de la page ^

Ecouter en ligne

Playlist