Felicidade - avec Paulo Bellinati

Sao Paulo-Genève, aller-retour

- création le 10 avril 2014 puis rejoué le 11 avril décembre 2014 – Théâtre Pitoëff - 52 rue de Carouge - 1205 Genève

Deux concerts-retrouvailles avec le guitariste et compositeur brésilien, internationalement reconnu, Paulo Bellinati. Un métissage entre deux continents, entre deux cultures musicales.

Ma rencontre avec Paulo Bellinati date, mais j’ai l’impression que c’était hier. Il me demanda si je connaissais un contrebassiste pour jouer ensemble des choros, une musique traditionnelle du Brésil. Le 4tet de Paulo Bellinati, devenu rapidement quintette, avec Néstor Tomassini, Horacio Fumero, Eduardo Kohan et moi-même, était né. Un brésilien et quatre argentins pour faire de la musique brésilienne, ce n’était pas gagné d’avance, mais le succès fut immédiat.
Avec lui j’ai découvert le chôro, la samba, le frevo, le baiao, le maracatú et la feijoada.
Il nous a dédié des morceaux qu’il écrivait pour chaque membre du groupe : Choro para Néstor, Baiao para Eduardo, Toada para Raul. Et puis un jour, il a décidé de quitter Genève et de rentrer dans son Brésil natal pour continuer son travail de création au plus près de sa culture et de ses racines.
Je suis resté un peu orphelin de son Brésil, de sa présence et de sa musique raffinée, savante et po-pulaire à la fois. C’est pour cela qu’il fallait ce concert, afin de retrouver la musique de Paulo Bel-linati arrangée pour notre orchestre et, en retour, notre propre musique avec lui comme soliste invité.
Raul Esmerode

PROGRAMME MUSICAL

Samba à trois - Paulo Bellinati
Un mélange entre une samba instrumentale et un blues mineur de 12 mesures mais écrit en ¾. Les compositeurs au Brésil prennent fréquemment des formes de jazz et les mélangent avec des rythmes brésiliens…

PB - Raul Esmerode
Un hommage à Paulo - sa guitare dialogue avec celle de Christian – par des motifs truffés de citations du répertoire populaire brésilien. Le rythme varie du simple au double entre la chanson et le baião.

Là-bas dans la forêt – Marco Sierro
Là-bas dans la forêt est le pendant de là-haut sur la montagne. Cela commence dans nos pâturages et dans un rêve sonore ; on se retrouve dans une taverne dans la forêt amazonienne où une touriste joue du cor. Un rude valaisan qui passait par hasard lui répond au saxophone tandis qu’au loin on entend les musiques de la bourgade la plus proche.

Biscoitinho de Polvinho – Maël Godinat
Esta receita é para você que nunca acreditou que o Biscoitinho de Polvilho é assado e não frito. Sequinhos e crocantes, eles são uma tentação.
500g de polvilho azedo + 1 copo pequeno de leite + 1 copo pequeno de óleo
+ 3 ovos + 1 colher de chá de sal. Coloque todos os ingredientes na batedeira. Deixar bater até a massa ficar homogênea. Depois coloque a massa em uma sacolinha, esprema o biscoito pequeno. Leve ao forno de 15 a 20 minutos até ficarem sequinhos. Está pronto !

Baião de gude – Paulo Bellinati
Le baião est une danse très populaire dans le Nord-est. A partir du 1946 Luiz Gonzaga, le fameux accordéoniste et chanteur, l’a joué sur toutes les stations de radio au Brésil. Il est devenu depuis un style musical brésilien universellement reconnu. Le motif rythmique distinctif de l’accompagnement naião est produit par l’usage spécial du bellow-shake (une technique traditionnelle de l’accordéon). Gude veut dire jeu de billes, la musique décrit la danse des billes.

Song for J - Ian Gordon-Lennox
Song For J – J For Song – Jefferson – Chanson pour J – Quoi de mieux qu’une samba genevoise pour mon fils brésilien – jouée avec notre invité brésilien – qui fut lui-même pour quelques temps genevois d’adoption.

Igapo - Yves Cerf
En Amazonie, le fleuve se retire après la crue et laisse une zone marécageuse. J’imagine une végétation enchevêtrée qui se développe en réseau. Une pénombre inextricable. Et tous ces animaux microscopiques. Une grande anarchie organisée. Igapó signifie racine d’eau en langage Tupi. Cela m’a donné envie d’écrire une grande suite aquatique avec des thèmes qui auraient les essences végétales pour titre : Couepia, Licania, Aldina, Ormosia où Salvinia… En attendant, voici un baião nocturne et joyeux à la fois que je dédie, bien sûr, au merveilleux Paulo Bellinati.

Anti Belli - Yves Massy
Vous l’aurez deviné, Anti Belli est l’anagramme de Bellinati. Or cet aimable brésilien, subtil compositeur et imposant guitariste, serait, de part ses manières attentionnés, plutôt "pro" que "anti". Mais il ne faut pas s’y tromper cependant, il y a une farouche résistance dans l’acte de créer, et de faire vivre son art. Monsieur Bellinati est donc un résistant, même s’il n’est probablement guère contre la beauté. Ne cherchons pas de midi à 14 heures, ce titre n’est, au final, qu’un prétexte pour parler de notre hôte, et cette pièce n’est qu’un prétexte pour jouer avec lui.

Modinha - Paulo Bellinati
Dédié au bassiste Pavel Pesta, ce morceau a été écrit pour contrebasse et guitare. En 1982, le compositeur a réécrit et enregistré une version solo de guitare qu’il a intégré dans son répertoire.

Bom Partido – Paulo Bellinati
Bom Partido est une samba de partido alto - une variation rythmiquement plus complexe de la samba. Le titre a un double sens en brésilien une bonne samba de partido alto mais aussi une personne très riche et un bon parti pour un mariage.

MUSICIENS

Paulo Bellinati : violão de seresta
Christophe Berthet : saxophone soprano, clarinette basse
Marco Sierro : saxophone alto
Aina Rakotobe : saxophone alto et baryton
Ian Gordon-Lennox : trompette, euphonium, cor des alpes
Bill Holden : trompette
Yves Massy : trombone
Monika Esmerode : cor
Christian Graf : guitare
Evaristo Perez : piano
Ninn Langel : basses
Raul Esmerode : vibraphone
Bernard Trontin : batterie

Son : Hans Fuchs

Photos - Riccardo Willig

^ haut de la page ^

Ecouter en ligne

Playlist