ABCDEFG

UNE LETTRE = UNE NOTE

- création le 19 décembre 2013 puis rejoué le 20 décembre 2013 – Théâtre Pitoëff - 52 rue de Carouge - 1205 Genève

Dans le vocabulaire anglo-saxon ou allemand, les huit notes de la gamme sont nommées par des lettres, de A à G. Précisons que les Allemands utilisent aussi le H pour le Si naturel. Et si Jean-Sébastien Bach a composé le troisième thème de l’Art de la fugue sur les lettres de son propre nom, B.A.C.H., il a paru bien stimulant aux musiciens de notre orchestre de jouer à ce scrabble particulier, de créer des mots avec ces huit lettres, d’en nourrir leurs rêves, d’en faire naître des images, des ambiances, des thèmes, des structures et des architectures sonores.
Les répétitions de ce concert se sont faites en résidence, au Cycle d’orientation de la Gradelle. Au travers d’ateliers pédagogiques participatifs et de répétitions, les compositeurs de notre ensemble ont expliqué, analysé et disséqué leurs créations aux élèves.

ABCDEFG, une lettre, une note est né d’un désir de longue date de collaboration entre notre collectif, et Jean-Marc Cuenet, professeur au cycle d’orientation de la Gradelle et conseiller culturel du DIP. De ces premières discussions, il a fallu penser un projet éducatif et artistique qui puisse intéresser le corps enseignant et des élèves. Il a fallu donc imaginer différents points de rencontre, des intersections entre les disciplines… L’exercice a pourtant paru aisé aux musiciens qui ont trouvé tellement de points communs entre la musique et les différentes matières scolaires enseignées qu’il a fallu freiner les ardeurs de chacun et décider ensemble quels allaient être les ateliers de cette résidence. Pour information, les cinq ateliers furent : Mouvements et musique, Musique et mathématique, Musique et langage, Musique et improvisation, Fabrication et utilisation d’objets sonores.

Pour le concert, chaque musicien s’est imposé comme consigne, de composer un mot uniquement à partir des lettres ABCDEF, point de départ de chaque création.

PROGRAMME MUSICAL

Be Bad - Bill Holden
Une composition dans le style 2nd line issue de la culture musicale des Brass Bands de la Nouvelle Orléans. C’est en quelque sort une double incitation faite aux jeunes : Soyez fort et Osez le faire !

Dada sur Relasiom - madrigal surréaliste - Massimo Pinca
En partant de la syllabe du son primordial, un madrigal surréaliste se développe autour de la traduction italienne de la première partie du manifeste DADA de Tristan Tzare et de sa reddition sonore moyennant un trombone virtuose. Les notes pour le contrepoint à la basse, ainsi que le Om initial, viennent de l’anagramme du mot italien surrealismo, mouvement ayant succédé au dadaïsme, introduisant dans le final, pour les passionnés de musique du moyen âge, une surprise !

ABAEABA – Yves Cerf

Café à Bagdad - Marco Sierro

Fée Bagage - Maël Godinat

Ce fade Café de Bagdad - Yves Massy
Yves Massy, soucieux du projet s’est amusé à imaginer un logiciel inspiré des jeux de dés du Yi King, l’un des plus anciens livres chinois. Ce programme tire au hasard des séquences de sa composition ! Après avoir installé le logiciel sur les différents ordinateurs de chaque musicien du collectif (attention à ne pas louper le départ car chaque interprète devra relever le périlleux défi de jouer quand la machine le lui ordonnera), des séquences musicales de la composition Ce fade Café de Bagdad prend la forme d’un canon à 12 voix pouvant se juxtaposer.
Une performance technologique s’ajoute à la performance musicale !

Cache-Cache - do-la-do-si-mi-do-la-do-si-mi - Christophe Berthet
Cette pièce a été écrite à partir d’improvisations autour de ces cinq notes. Elle est un peu conçue comme une partie de cache-cache ou le sujet que l’on poursuit a finalement disparu dans le paysage.
Mais, comme parfois dans une partie de cache-cache, celui qui se cache peut apparaitre parfois subrepticement… A vous de le trouver !

_C - Raul Esmerode
J’ai choisi cette lettre comme titre pour mon morceau un peu par hasard mais pas tout à fait… C veut dire Do en musique et Do est la première note que j’ai apprise en solfège. Peut-être que si j’avais commencé par Fa ma vie aurait était toute différente, allez savoir… J’aime aussi le C car il m’évoque un tas de choses que j’adore : Carmen (ma fille), corazón, Coltrane, côte de boeuf, Chimbote (c’est ma confiture de lait préféré), caquelon, ciel (bleu si possible), Che Guevara, caisse-claire ou croûte (au fromage !).

Musiciens

Christophe Berthet : saxophone soprano, clarinette basse
Marco Sierro : saxophone alto
Yves Cerf : saxophone ténor, flûte
Ian Gordon-Lennox : trompette, tuba
Bill Holden : trompette, voix
Yves Massy : trombone
Christian Graf : guitare
Maël Godinat : piano, rhodes
Massimo Pinca : contrebasse, voix
Jean-Luc Riesen : basse électrique
Raul Esmerode : vibraphone
Bernard Trontin : batterie

Son : Hans Fuchs

Photos - Riccardo Willig

^ haut de la page ^

Ecouter en ligne

Playlist