Saison 12-13

5 concerts – 2 bals = 17 soirées musicales

Orchestre incontournable, unique en son genre dans le paysage du jazz et de la musique improvisée, le Fanfareduloup Orchestra vous convie à sa huitième saison musicale.
Nous sommes un orchestre atypique riche d’une grande expérience en concerts spectaculaires, spectacles musicaux, fêtes populaires, bals étranges et impromptus nomades.

Les 13 musiciens de notre collectif vous invitent à les suivre musicalement mois après mois, à travers différentes thématiques toujours nouvelles. Avec à chaque fois la page blanche qui stimule la créativité de tous.

ATTENTION !!! La déambulation funèbre (ma non troppo !) au Cimetière des Rois du 1er novembre 2012 est annulée pour des raisons
indépendantes de notre volonté.

Notre orchestre se renouvelle en permanence, prend des risques et se rajeunit. Nous accueillons Maël Godinat – pianiste et compositeur - ainsi que Massimo Pinca - contrebassiste et bassiste – avec un plaisir non dissimulé.

Tous concepteurs - Tous compositeurs - Tous improvisateurs - Tous interprètes.

Pour cette nouvelle saison, nous vous proposons, en vrac : un grand bal Ellingtonien direction Carouge avec le tram 12, un voyage musical en hommage à tous les territoires occupés du monde, Le bonheur vient du ciel ?, un concert pour grand orchestre et un cuisinier, À Table !, un bal masqué d’enfer, une suite pour lumière et orchestre imaginée par Yves Cerf, Le cri du son, les multiples histoires courtes de Bernard Friot mises en musique par nos soins, Histoires Pressées, et pour terminer une version 1.2 des tableaux d’une exposition du grand Modeste avec Moussorgski Madness.

Nous augmentons le nombre de concerts donnés, non pas en multipliant le nombre de projets mais en faisant en sorte que chaque thématique soit jouée plus souvent.
De plus, après 7 saisons, nous avons maintenant un véritable réservoir de thématiques que nous pouvons reprendre en fonction d’une actualité ou d’une volonté de les remettre en avant.
Nous avons un répertoire ! Et désirons ainsi et aussi y puiser quelques perles.

Des compositions, de l’improvisation et toujours des créations mondiales, toujours de nouvelles expérimentations. Jusqu’à présent à l’Alhambra mais qui a fermé ses portes pour deux ans de rénovations. Point de lamentations, nous partons sur de nouveaux chemins en trouvant, hors les murs, en nomades, de nouveaux lieux que nous allons faire nôtres.

Vendredi 21 septembre 2012 – dès 20h
TAKE THE TRAM 12
Salle des Fêtes de Carouge – 37 rue Ancienne, 1227 Carouge

Comme durant les grandes années du jazz, nous allons réinterpréter les morceaux les plus dansants composés par Duke Ellington. Pour ce faire, notre orchestre aura la forme d’un big band.
Cinq saxophones, quatre trompettes, trois trombones, piano, guitare, basse, batterie.
Dix-sept musiciens sur leur trente-un pour un bal fou.
En seconde partie de soirée, le public pourra se trémousser sur nos propres compositions festives et dansantes.

Jeudi 15 novembre 2012 – 20h
LE BONHEUR VIENT DU CIEL ? – Musiques pour tous les territoires occupés du monde
Salle Frank Martin - Collège Calvin, 3 rue de la Vallée, 1204 Genève

Nous avons réalisé une performance musicale autour de l’exposition Bd-Journalisme en octobre 2011. Quand les dessinateurs se font reporters, ils nous donnent envie de rendre compte de leurs mondes avec nos sons et nos improvisations. Nous revisitons nos compositions afin de les élargir à notre grand ensemble en essayant de rendre visible l’invisible. Un hommage à tous les humains vivant sur des territoires occupés. Tout un programme ? Non un credo !

Du 20 au 23 décembre 2012
À TABLE !
Studio Ernest Ansermet – 2 passage de la Radio , 1205 Genève

Fermez les yeux … oh, quelle musique !
Fermez les oreilles … plus de musique mais … oh quelles images !
Ok, fermez yeux et oreilles … mmmh, ça sent bon !
Mais c’est quoi cette magie ? Bien au-delà des modernes moyens multimédia, À table ! c’est le spectacle total du Fanfareduloup Orchestra, où les sons des compositions originales se mélangent avec les images d’un dessinateur et les odeurs du cuisinier « on stage », Massimo Pinca, notre nouveau contrebassiste, arraché pour une fois à son fidèle instrument. Tout cela est inspiré par quelques-uns des écrivains qui ont prêté leur plume à la célèbre Série Noire. Qui aura la chance de goûter au résultat de cette expérimentation à la fin du concert ?

Samedi 9 février 2013 – dès 21h
CARNABAL !
Théâtre du Loup – 10 chemin de la Gravière, 1227 Acacias

Ce sera Samedi-Gras jusqu’au petit matin avec le Grand Bal masqué de l’Orchestra endiablé. Avec des DJ’s et leurs platines déchaînées. Avec son concours du meilleur déguisement. Avec la magie de la danse des masques portés par les jeunes des ateliers du Théâtre du Loup, de la Cie 100% Acrylique et du Théâtre Spirale.

Du 19 au 24 février 2013 – 20h, dimanche à 17h
LE CRI DU SON - Suite pour lumière et orchestre
Théâtre du Loup – 10 chemin de la Gravière, 1227 Acacias

Clair obscur. Un cri. Le cri du son. La scène est un cercle qui réunit public et musiciens. Des ombres. Le rond d’un projecteur se promène. Un saxophone le suit. Le cercle prend vie, une lueur, un battement de cœur, un scintillement orchestral. Des éclats, des éclairs. Un faisceau blanc rythme la partition comme la baguette du chef d’orchestre. Mais le bruissement des contrebasses fait taire ce qui nous éblouit et invite les lanternes à danser…
Voici donc un concert spectaculaire aussi tendre que sauvage où les compositions de Yves Cerf et les lumières de Michel Guibentif nous emmènent dans un monde chromatique et improvisé pour prendre au mot ce que disait Igor Stravinsky :
« Il ne suffit pas d’entendre la musique, il faut encore la voir ».
Cette nouvelle création veut poursuivre nos diverses expériences scéniques telles que Hors de Portée, La chèvre de Mr Seguin et Boum, Opéra bruyant. Elle cherche à explorer les rapports mystérieux entre espace, lumière et son. Elle creuse dans les couches profondes de l’émotion puisque, comme la lumière, la musique est infinie et elle est le langage de l’âme.

Du 28 févier au 3 mars 2013 – 20h, dimanche à 17h
HISTOIRES PRESSÉES
Théâtre du Loup – 10 chemin de la Gravière, 1227 Acacias

Le monde imaginaire de Bernard Friot, l’auteur des Histoires pressées, éditées aux éditions Milan Poche Junior, nous a convaincu qu’il était temps d’appliquer nos talents de compositeurs interprètes à ces succinctes et sublimes écritures. Chaque histoire de Bernard Friot est un chef d’oeuvre miniature, drôle, touchant qui tient bien souvent en une seule page. Des histoires courtes où tout s’anime et où les objets les plus banals créent l’insolite, le temps d’un sourire, d’un frisson ou d’une émotion. Chacun des compositeurs de ce concert inédit a alors laissé parler son imagination pour mettre en musique ces petites vignettes pour enfants de 6 à 106 ans : des chevaliers attaquent un dragon, une araignée géante guette un moustique présomptueux, un enfant dévore un tigre (avec des frites)… Entre les mots d’un récit et les notes d’une mélodie, ce concert saura à coup sûr séduire les petits et les grands.
« … Oui, c’est cela. Il n’y a ni comédien, ni décor, ni costumes, mais la musique joue tous les personnages. Les émotions, aussi : le rire, la tendresse, l’ironie, un peu d’impertinence aussi. C’est du théâtre, ou du cinéma. J’ai l’impression que la musique tend un écran géant au fond de la scène et, pendant un instant, j’ai peur : mes petites histoires vont se perdre dans cette nouvelle dimension. Mais non, la musique transforme les textes, les gonfle au maximum et les laisse s’envoler, comme des ballons ». Bernard Friot

Jeudi 11 avril 2013 – 20h
MOUSSORGSKI MADNESS
AMR – 10 rue des Alpes, 1201 Genève

Pour ce dernier concert de saison, nous renouons avec notre travail autour des images. Après Frankenstein (2008), Contes de la ville quotidienne (2009), Travelling (2010), Mon livre d’heures (2011). Grâce à Raul Esmerode nous nous réemparons - pour une version 1.2 - de l’oeuvre du compositeur russe Moussorgski, Tableaux d’une exposition. Cette suite de dix pièces pour piano reliées par des intermezzi appelés “promenades” a été écrite d’après des tableaux du peintre et architecte moscovite Victor Hartmann.

C’est Pierre Wazem, dessinateur de bandes dessinées et scénariste bien connu des Genevois, qui crée en direct sur scène de nouveaux tableaux.
Au piano, Maël Godinat – nouveau membre de notre collectif, reprend la version de Moussorgski avec quelques improvisation tandis que l’orchestre tisse en écho une version réarrangée pour la formation et ajoutée de compositions inspirées des Tableaux.
Non seulement musique et images sont intimement mêlées mais elles s’épaulent l’une l’autre pour revisiter cette oeuvre empreinte du réalisme radical tel que le réclamait Moussorgsky : style expressif, dense et explosif, humour et bizarreries, minutieuse description naturaliste, atmosphère démoniaque-fantastique latente, sauvagerie et impulsivité russes, pesante mélancolie.

POUR COMMANDER VOS ABONNEMENTS 12-13

Pour réserver vos billets pour un concert de la saison

^ haut de la page ^