Play it again, Bill !

James Brown, Oumkalsoum, Moondog et ma mère...

- création le 16 décembre 2010, puis joué ensuite les 17, 18 et décembre 2010 – Théâtre de l’Alhambra, 10 rue de la Rôtisserie, 1204 Genève.

Voir les vidéos

Un voyage musical autour des pérégrinations de notre chanteur et trompettiste William Bill Holden. Des tranches d’une vie, depuis sa naissance dans le Tennessee jusqu’à aujourd’hui, dans le Jura Neuchâtelois, où il réside. Vous entendrez l’empreinte maternelle d’un orchestre symphonique, la bande son d’un film, le groove d’un premier 45 tours, le jazz satirique d’un “happening ”….
Vos oreilles vont « renifler » le parfum d’une chanson issue des cèdres libanais, vont « sentir » l’odeur d’un funk déhanché du Bayou de Louisiane, se dresseront à l’essence des sons extraits d’une déchetterie suisse… Entre la liste chronologique de ses “hits” préférés et la carte géographique des styles qu’il aime, son parcours musical mérite une relecture, d’où le titre en guise de clin d’œil hollywoodien. Une dégustation de morceaux musicaux d’une vie qui se cuisine encore…

Lors des concerts scolaires de ce concert, les élèves ont eu la possibilité de monter sur scène pour jouer avec l’orchestre à l’aide d’une Bongo-Boîte ! Rien de moins que ça : un moment de pur bonheur rythmique et musical.

PROGRAMME MUSICAL

Jet Song de Leonard Bernstein - arrangement - Bill Holden
Tiré de la comédie musicale West Side Story, un des rares disques de ma mère que j’ai écouté et ré-écouté…

Questions 67 and 68 de Robert Lamm - arrangement - Ian Gordon Lennox
A l’époque, le groupe Chicago nous a bigrement secoué avec ce morceau bien cuivré.

The Tennessee Waltz de Redd Stewart & Pee Wee King - arrangement - Bill Holden
Mon père, avec sa voix monotone, me le chantait quand nous péchions sur le Clinch River.

Les Passe-Temps d’une Pierre de Steve Waring - arrangement - Yves Cerf
La rencontre avec l’ARFI (Association à la Recherche d’un Folklore Imaginaire) et les musiques de leur collectif, La Marmite Infernale, fut mon baptême dans le jazz européen.

Burma Shave de Tom Waits.
Une histoire déchirante où les fameux billboards de Burma Shave, une marque de crème à raser, ornaient les petites routes secondaires du sud des Etats-Unis.

Sidewinder de Lee Morgan - arrangement - Stéphane Métraux
Quelque part entre soul et jazz, ce bijou, et son trompettiste-auteur, nous a fait danser comme nul autre morceau de jazz.

Doxology de Thomas Ken - arrangement- Bill Holden
Le psaume du service religieux que j’ai entendu chaque dimanche à l’église.

Shotgun de Junior Walker - arrangement- Bill Holden
Découverte-choc lors d’un thé dansant à l’école biblique. Et si Dieu dansait le boogaloo ?

Coffee Beans de Louis Hardin aka Moondog - arrangement - Maël Godinat
Beatnik / hippie avant l’heure, Moondog a laissé un répertoire aussi unique que son personnage.

Fanfare for the Common Man de Aaron Copland - arrangement - Ian Gordon- Lennox
Ce compositeur a su insufflé un caractère typiquement américain à ses œuvres.

Dear Prudence de Paul McCartney et John Lennon - arrangement - Maël Godinat
Un simple appel à une fille en détresse, une chanson emblématique des Beatles

Montana de Frank Zappa - arrangement - Yves Massy
Un soir lors d’un concert spécial Halloween à New Jersey, cette pièce a été lancée par Zappa et son orchestre. Comment étaient-ce possible en 1972 ?

Barber Shop de Tom Waits
Comme un tableau d’un vieux salon de coiffure pour hommes que j’ai fréquenté en compagnie de mon père (et ces cigares légendaires).

Yally Kan ech Gik de Oum Kalthoum, arrangement - Bill Holden.
Découverte lors de mon séjour au Maroc, la musique de cette grande chanteuse était omni-présente dans ce pays.

J.N.M. Trois morceaux de soul collés ensemble - arrangement - Bill Holden
Papa’s Got a Brand New Bag de James Brown.
Dans un de mes tiroirs se trouve le billet d’un concert de 1967 du Hardest working man in Show Business !
Yellow Moon de Aaron Neville
La jalousie n’a pas de frontière, même en Louisiane, au fonds du Bayou.
Cissy Strut de The Meters
Leur funk, façon Nouvelle Orléans, fut reconnaissable dès le premier coup de grosse caisse…

23rd Psalm - musique et paroles adaptés par Bobby McFerrin arrangement - Bill Holden
Magnifique hommage aux mères, aux filles. Et si Dieu était une femme ? -

Agatha - arrangement - Jean-Luc Riesen
Ma faiblesse pour les cuivres bien rythmés est à son comble avec le Pan African Brass Band !

Give Love a Chance de Mary Ann Mitchell - arrangement - Yves Massy
À l’âge de 16 ans, ma mère mis sur papier ces notes et sa déclaration d’amour. Je rends ainsi hommage à Mary Ann et son époque.

Musiciens

Christophe Berthet : saxophone soprano et baryton
Marco Sierro : saxophone alto
Stéphane Métraux : saxophone ténor
Ian Gordon-Lennox : trompette, tuba
William Bill Holden : trompette, voix
Yves Massy : trombone
Christian Graf : guitares
Maël Godinat : claviers
Jean-Luc Riesen : basse
Nelson Schaer : batterie

^ haut de la page ^

Ecouter en ligne

Playlist

  • Questions 67 and 68 Télécharger

    - MP3 - 4.3 Mo

  • The Tennessee Waltz & Passe temps d’une pierre" Télécharger

    - MP3 - 7.7 Mo